On savait depuis longtemps que le maire de Vertaizon, J Paul PRULIERE, n'aimait pas ARMURE et son engagement contre l'ouverture de la deuxième carrière - Pour mémoire, nous rappelons que dès son élection en 2008, il s'est désolidarisé des actions en justice menées conjointement par ARMURE et les communes de Mezel et Dallet, alors que sa commune avait soutenu l'action de l'association depuis sa création en 1997 -

Cette animosité est telle qu'il s'est même engagé auprès de la directrice de la DRAC pour s'opposer au classement de l'oppidum, alors que par ailleurs, Vertaizon participe au financement des aménagements touristiques du puy de Mur menés dans le cadre de son inscription comme espace natures sensible (ENSil) -

Nous vous laissons découvrir le contenu de cette lettre, sachant qu'elle est sur en-tête de la commune, alors que le conseil municipal n'a pas été consulté sur sa rédaction comme c'est de droit = C'est qui le maire ? !!!!

Courrier_JPP___Pref_Mars_16